Les ressources d’eau potable

A Toul

La majeure partie de l’eau distribuée à l’échelle du syndicat est produite à partir des prélèvements situés sur la commune de TOUL.

Ceux-ci sont constitués d’une prise d’eau dans la Moselle et de deux puits prélevant l’eau dans la nappe alluviale de la Moselle, à savoir :

  • La prise d’eau dans la Moselle de Toul-Valcourt ;
  • Le puits Ranney 2 localisé au nord-est de la ville ;
  • Le puits Champagne également localisé au nord-est de la ville.

Une eau de surface, particulièrement sensible aux variations climatiques, est prélevée dans la Moselle sur le site VNF de Valcourt. Les deux puits Ranney 2 et Champagne prélèvent l’eau de la nappe alluviale de la Moselle, au Nord-Est de la commune.

A Ecrouves

L’eau produite sur la commune d’Ecrouves provient  de la Source de l’église située rue de l’église, au pied de l’église romane. Elle provient d’un aquifère karstique de l’Argovo-Rauracien associé aux chailles oxfordiennes du plateau d’Ecrouves.

A Lucey

L’eau prélevée par le Syndicat des Eaux provient en partie du captage dit « de Fayemont » localisé en domaine forestier au lieu-dit « Fayemont » sur la commune de LUCEY.

La source est issue des formations carbonatées de la base de l’Oxfordien moyen constituant les affleurements les plus orientaux de ces formations à l’origine du relief de la Côte de Toul.

 

La protection des ressources

 

Des périmètres de protection (immédiate, rapprochée et  éloignée) ont été instaurés par arrêtés préfectoraux :

  • du 12 avril 2002 pour le captage de Fayemont à Lucey ;
  • du 27 mai 2004, modifié le 23 avril 2009 pour la source de l’église à Ecrouves ;
  • du 23 novembre 2016 pour le puits Ranney 2, le puits Champagne et la prise d’eau dans la Moselle à Toul.

 

Sur les secteurs protégés, en fonction de la nature du périmètre de protection, les activités sont plus ou moins règlementées, voire interdites pour certaines.

Les délégataires de service sont en charge de la surveillance et de l’entretien des périmètres de protection immédiate. Par ailleurs, ils assurent une mission de veille et d’observation sur les périmètres de protection rapprochée.