Présentation du SIE Coeur Toulois

Présentation du SIE Cœur Toulois :

Suite à la sécheresse de l’été 2003, une étude a été diligentée par le préfet de Meurthe-et-Moselle sur le Grand Toulois (une quarantaine de communes de Foug à Velaine / Aingeray et de Lucey à Colombey-les-Belles) afin de mutualiser et de pérenniser la ressource en eau dans le but de ne plus connaître une pareille situation de pénurie sur le secteur.

Cette étude, mise en œuvre de 2003 à 2008, prolongée par un complément d’étude sur le périmètre du Syndicat Mixte de Production et de Sécurisation de l’Alimentation en Eau Potable du Cœur du Toulois (SMP Cœur Toulois) jusqu’en 2011, a notamment mis en avant d’importants déficits en terme de sécurité et de liaisons intercommunales dans le Grand Toulois.

Face à ce constat, un programme de travaux a été défini en partenariat avec l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse afin de parer aux urgences liées aux éventuelles sécheresses et entre autres risques, à la pollution accidentelle de la Moselle, principale source d’approvisionnement en eau potable du toulois. Dans le cadre du schéma de sécurisation à mener par les collectivités dans les années à venir, l’Agence de l’Eau a ainsi défini une aide financière conséquente au travers du contrat « Ensemble pour l’eau dans le Grand Toulois ».

Le Syndicat Mixte de Production et de Sécurisation de l’Alimentation en Eau Potable du Cœur du Toulois (SMP Cœur Toulois) est donc né d’une volonté intercommunale forte de mutualiser la production d’eau potable sur le secteur du Cœur du Toulois dans un premier temps puis jusque dans les limites du Grand Toulois.

Le SMP Cœur Toulois a pour compétence la production et la fourniture d’eau potable pour assurer les besoins des collectivités membres, qui ne sont pas satisfaits par leurs propres installations. Il n’intervient donc ni dans la distribution d’eau potable, ni dans la collecte et le traitement des eaux usées, ces compétences appartenant à d’autres structures publiques.

Depuis le 4 février 2016, suite à un arrêté préfectoral actant le transfert de la compétence distribution des communes au syndicat, le Syndicat Mixte de Production et de Sécurisation de l’Alimentation en Eau Potable du Cœur du Toulois (SMP Cœur Toulois) devient le Syndicat Intercommunal des Eaux du Cœur du Toulois (SIE Cœur Toulois).

Son rôle est d’assurer la gestion de la production d’eau, la distribution de l’eau et la sécurisation de l’alimentation en eau potable pour les quelques 25.000 habitants des communes de Toul, Ecrouves, Dommartin-lès-Toul, Chaudeney-sur-Moselle, Pagney-derrière-Barine, Bruley et Lucey.

Le SIE Cœur Toulois est administré par les représentants des communes qui ont été élus en leurs seins. Au nombre de 16 titulaires, ils forment le comité syndical du SIE Cœur Toulois présidé par Laurent GUYOT (maire de Dommartin-lès-Toul).

Par délibération en date du 12 décembre 2016, le comité Syndical a approuvé le règlement du SIE Cœur Toulois qui a pour objet de définir les conditions et modalités suivant lesquelles est accordé l’usage de l’eau potable et que définit les droits et les devoirs des usagers.

Au cours des années à venir, le SIE Cœur Toulois va engager des travaux de sécurisation de l’alimentation en eau sur son territoire notamment en construisant une nouvelle usine de traitement d’eau potable sur le site de la Croisette à Toul (début des travaux : mars 2017) et en créant une conduite reliant les communes de Dommartin-lès-Toul et Chaudeney-sur-Moselle.